e mot évoque des visions d’un paradis terrestre. En réalité, 118 îles composent la Polynésie française, plus connue sous le nom de Tahiti et de ses îles. Celles-ci figurent parmi les préférées des voyageurs.

TAHITI

Tahiti, l’île la plus grande et la plus peuplée, est le point de départ de tous. Les vols internationaux atterrissent à l’aéroport de Faa’a, dans la capitale, Papeete. À leur arrivée, les visiteurs reçoivent une hospitalité typiquement tahitienne – un accueil mémorable avec des fleurs de tiaré parfumées et de la musique tahitienne.

Tahiti est une île en forme de huit avec une partie plus grande : Tahiti Nui (qui signifie grande) et Tahiti Iti (petite). Avec des sommets verdoyants atteignant plus de 7 300 pieds, son paysage est spectaculaire. Les chutes d’eau en cascade et les bassins frais de l’intérieur de la jungle offrent un contraste saisissant avec les plages de sable noir et les lagons turquoise du périmètre de l’île. Un tour de l’île (environ 70 miles) est un excellent moyen de se familiariser avec le musée de Tahiti et ses îles, le musée d’art et les jardins botaniques Paul Gauguin et le Marae Arahurahu (un ancien temple tahitien en plein air). Au centre de la ville, le Marché est à ne pas manquer. Abondant en fruits et légumes tropicaux et en poissons frais du lagon, ce marché couvert possède un étage consacré à l’artisanat tahitien et la plus grande sélection de paréos (sarongs) colorés du monde.

MOOREA

Moorea a été la source d’inspiration de l’île mythique de Bali Hai de James Michener, et le lieu de tournage de nombreux films, dont Les Mutins du Bounty et Love Affair. Elle se trouve à seulement 11 miles de Tahiti, de l’autre côté de la mer de la Lune, mais c’est un monde à part. Pour apprécier pleinement l’aspect dramatique de cette île en forme de cœur, il est préférable de la voir du haut du Belvédère, qui offre une vue imprenable sur les baies jumelles de Moorea, Cooks et Opunohu. Pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps, il est facile de faire une excursion d’une journée en catamaran depuis Tahiti, en 25 minutes.

Pour beaucoup, quelques jours à explorer les trésors de Moorea et à rencontrer quelques-uns de ses 8 000 habitants passent trop vite.

HUAHINE

Huahine est située à 110 miles au nord-ouest de Tahiti et n’est qu’à un court trajet en avion. Il s’agit en fait de deux îles, reliées par un isthme étroit et encerclées par une barrière de corail.

La magie de Huahine se ressent immédiatement à l’arrivée, et les fiers habitants de cette île font de leur mieux pour que tous les visiteurs se sentent les bienvenus. (La ville principale s’appelle Maeva – ce qui signifie bienvenue en tahitien !) Une route de 30 km serpente à travers l’île, passant par de petits villages, grimpant dans les collines pour offrir des vues spectaculaires sur les plages de sable blanc et les lagons d’un turquoise éclatant.

Les champions internationaux de surf recherchent les vagues massives d’Avamoa Pass, et la plus grande course de pirogues à balancier du monde, la Hawaiki Nui Va’a, débute ici chaque année en novembre. Huahine est peu peuplée et les visiteurs apprécieront les paysages isolés et intacts et le rythme détendu de cette île.

RAIATEA ET TAHAA

A environ 120 miles au nord-ouest de Tahiti, se trouvent deux îles qui sont encerclées par la même barrière de corail.

Raiatea

Raiatea est l’île la plus sacrée de tout le Pacifique Sud. Historiquement, les rois des îles voisines se réunissaient au marae (temple) Taputapuatea pour d’importantes cérémonies et négociations.

Les brises du Pacifique et les lagons calmes sont idéaux toute l’année pour la voile et la pêche en haute mer. Sur les pentes du mont Temehani pousse la Tiare Apetahi, une fleur rare que l’on ne trouve que sur cette montagne de Raiatea. Les botanistes ont tenté sans succès de la faire pousser ailleurs.

La légende raconte qu’il était une fois une charmante jeune fille tahitienne qui tomba amoureuse du fils d’un roi tahitien. Elle est morte le cœur brisé, car elle n’a jamais pu l’épouser. Les cinq pétales délicats, tous situés sur un côté de la fleur, représentent sa main. Ceux qui gravissent la montagne tôt le matin verront le Tiare Apetahi s’ouvrir à l’aube, avec un léger crépitement – le son de son cœur brisé.

Taha’a

Taha’a, à seulement trois kilomètres au nord de Raiatea, offre un aperçu de la vie traditionnelle et tranquille des Tahitiens. Les 4 000 habitants pêchent dans le lagon et élèvent du bétail. Il n’y a pas d’hôtels, mais quelques pensions pittoresques où les visiteurs peuvent loger dans une famille.

Taha’a est appelée l’île de la vanille, pour ses nombreuses plantations de cette épice recherchée. Le riche arôme de la vanille flotte à travers les brises. Chaque année, en novembre, l’île s’anime avec un tournoi de pêche à la pierre. À la manière de leurs ancêtres, les villageois pataugent dans la lagune et battent l’eau avec des pierres attachées à des cordes. La frénésie effraie les bancs de poissons, les poussant vers le rivage, où ils sont facilement ramassés pour un festin.

BORA BORA

Bora Bora est considérée comme la plus belle île du monde, et la plupart des gens s’accordent à dire qu’elle l’est vraiment. Cette île minuscule – à peine 18 miles de circonférence – est entourée d’un collier de corail protecteur. À l’intérieur de ce lagon, les couleurs atteignent un spectre indescriptible de turquoise, de lapis et d’aigue-marine. Des montagnes luxuriantes à couper le souffle forment un arrière-plan spectaculaire.

Arriver en avion offre une expérience unique, en atterrissant sur la piste d’atterrissage qui a été construite par les troupes américaines pendant la Seconde Guerre mondiale. La piste se trouve sur un motu (petit îlot) et les visiteurs doivent se rendre en bateau sur l’île principale. Il n’est pas surprenant que la plupart des activités de l’île soient centrées sur le spectaculaire lagon.

Une excursion de nourrissage des requins permet aux visiteurs d’être dans l’eau avec des requins de récifs affamés pendant qu’ils sont nourris par des guides. Il y a un lagoonarium, une exposition marine dans le lagon où les aventuriers peuvent nager avec des raies pastenagues, d’énormes tortues de mer et des requins de récif. Pour une demi-journée d’exploration, rien de tel qu’un tour en jeep à l’intérieur de cette île merveilleuse. Bora Bora est une île de rêve. Elle abrite des stations balnéaires de classe mondiale et des célébrités de la jet-set qui peuvent devenir anonymes.

TETIAROA

Tetiaroa, qui est en fait un atoll, était autrefois le terrain de jeu des rois polynésiens. A seulement 26 miles au nord de Tahiti, c’est une excursion idéale pour la journée. C’est le sanctuaire de milliers d’oiseaux marins qui pondent leurs œufs sur le sable blanc et poudreux des plages.

Douze petits motus (îlots) entourent un lagon protégé où l’on peut pratiquer le snorkeling et la plongée. Il y a un petit hôtel avec 7 bungalows rustiques.

RANGIROA

Rangiroa, à une heure de vol de Tahiti, fait partie de l’archipel des Tuamotu et est le deuxième plus grand atoll du monde. Vu du ciel, il semble qu’un grand collier de perles ait été délicatement posé sur l’eau. Cet anneau de terres basses a créé un incroyable lagon d’un turquoise profond et d’un bleu lapis. Comme il n’y a pas de ruissellement insulaire, la visibilité dans le lagon est de plus de 150 pieds et d’une température constante de 80 degrés.

Le célèbre Tiputa Pass, qui offre une ouverture sur l’océan, est riche en vie marine. Elle est connue comme l’une des plus grandes plongées avec des requins au monde, et ceux qui « tirent sur la passe » se retrouvent dans le grand bleu avec des centaines de requins gris, à pointe noire, à pointe blanche, citron et nourrice.

Les non-plongeurs peuvent faire de la plongée en apnée de classe mondiale et observer les bancs de dauphins qui se rassemblent dans la passe. Pour les vrais aventuriers, une traversée en bateau de deux heures à travers le lagon mène au Kia Ora Sauvage, une manière luxueuse de vivre à la dure. Il n’y a pas d’électricité dans cette propriété isolée, mais elle offre des paysages spectaculaires et une solitude totale.

MANIHI

Également dans l’archipel des Tuamotu, cet atoll ne compte que 400 résidents. Les visiteurs viennent pour profiter des activités abondantes du lagon et explorer les nombreuses fermes de perles noires. Les huîtres à lèvres noires, que l’on ne trouve qu’en Polynésie française, sont cultivées pour leurs précieuses perles noires.

LES MARQUIES

Les Marquises sont un groupe d’îles situé à environ 930 miles au nord-est de Tahiti. Ses six îles habitées et ses six îles non habitées offrent certains des paysages les plus spectaculaires et des expériences polynésiennes les plus authentiques qui soient.

Ces îles n’ont pas de lagons, mais offrent des jungles denses avec des chutes d’eau de 1 100 pieds de haut et des falaises abruptes. Il n’y a que cinq vols par semaine au départ de Tahiti – un voyage d’environ 3 heures et demie – et certains choisissent d’arriver par l’Aranui, un cargo/copra en service pouvant accueillir 100 passagers.

Les Marquises sont l’endroit où Herman Melville a quitté le navire, où Paul Gauguin est venu peindre et prendre sa retraite et où de nombreux auteurs ont tenté de transmettre les richesses de ce paradis sauvage. Les îles les plus peuplées, Nuku Hiva et Hiva Oa, offrent un hébergement dans de petits hôtels et des pensions.